Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.
Accepter
Configurer
Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

01/06/2015 Actualités

Total, sponsor « hôte » du WGC 2015 à Paris

carrousel_wgc.jpg

Pour cette  26e édition du Congrès Mondial du Gaz, les professionnels du secteur se sont donné rendez-vous du 1er au 5 juin à Paris.
 

Un congrès sous présidence française

Après Kuala Lumpur en 2012 et avant Washington en 2018,  les professionnels du gaz se réunissent pour 5 jours dans la Ville Lumière.  Au programme : conférences, rencontres, démonstrations et échanges autour du gaz, une énergie dont le poids ne cesse d’augmenter dans le mix énergétique mondial. Environ 3 000 délégués venus de 80 pays devraient faire le déplacement. Le congrès, placé sous l’égide du gouvernement français, aura pour sponsors hôtes Total et ENGIE. Il s’ouvrira notamment sur des discours de Jérôme Ferrier, président de l’IGU (Union Internationale du Gaz), institution organisatrice du congrès, de Patrick Pouyanné, directeur général de Total, et de Gérard Mestrallet, président-directeur général d’ENGIE (ex-GDF SUEZ).

Le gaz, une énergie d’avenir

Cet événement entend démontrer comment le gaz est l’énergie la plus à même de satisfaire une demande mondiale croissante, notamment des pays en développement, tout en relevant le défi que constitue la lutte contre le changement climatique. Moins émetteur de CO2 que le charbon pour la production d’électricité, facilement transportable lorsqu’il est liquéfié, le gaz naturel est une ressource d’avenir. Chez Total, pour la première fois de notre histoire, il a même supplanté le pétrole avec une part de 52 % de notre production en 2014. Depuis quinze ans, nous accélérons d’ailleurs nos investissements dans cette filière porteuse.  
 

Plus d’information sur www.total.com, rubrique actualités